La ventilation de toiture

S’il y a une ventilation aussi simple à comprendre qu’importante, c’est bien celle du vide sous-toit.

Clarifions immédiatement ce qu’est le vide sous toit: c’est le grenier!  Ou le comble.  Bref, ces trois désignations veulent toutes dire l’espace compris entre la toiture et le plafond de l’étage le plus haut.

Certains diront instantanément qu’il n’y a pas toujours d’espace entre le plafond et la toiture, en faisant référence, entre autres, à des plafonds cathédrale, plats ou des greniers habitables.  Sachez en premier lieu que même ces installations se doivent d’avoir une ventilation et qu’en second lieu, je vous parlerai ici seulement des vides sous toit non habitable,  à structure en fermes, poutrelles et solives.

Tout d’abord, les greniers sont partiellement isolés.  En fait, c’est le plafond du dernier étage qui est isolé, afin de garder la chaleur (en hiver) ou la fraicheur (en été) à l’intérieur.  Par contre, le grenier comme tel n’est pas isolé, ce qui crée constamment un choc de température, puisqu’il sera toujours, au niveau de la chaleur, inversement proportionnel a l’intérieur de la propriété: il est de la même température que l’extérieur de la propriété.  Quoi que…  spinning, turbine, attic, vent

Hé bien non en fait, pas tout à fait.  Car même en hiver il pourra être plus chaud que la température extérieure.  Imaginez en hiver, un beau soleil qui tape sur un revêtement d’asphalte noir! Ou encore, en été, une toiture sous l’ombre des arbres, en pleine canicule.  Forcément, dans ces deux cas de figure, l’intérieur sera à une différente température que l’extérieur.

Maintenant, une cheminée qui passe par le grenier pourrait créer de la chaleur, en plein hiver. Ou alors une isolation déficiente. 

Bref, vous aurez compris que le comble subit des écarts de température et qu’il se retrouve en contradiction avec d’une part l’extérieur et l’intérieur la propriété.

Tout cela est propice à la création d’humidité.  Et qui dit humidité, dit risque de dégradation des installations, tel l’isolant, les matériaux et divers articles.  Sans parler de la présence de moisissures avec des risques sur la santé des occupants.  Toute cette humidité ne devrait pas avoir l’occasion de se créer ou dans le pire des cas, sécher.  Et c’est avec une ventilation adéquate que cela est possible.
Voici donc comment devrait être ventilé un grenier.  Tout d’abord, l’air entre dans le comble par les soffites (ou sous-faces) ou les évents de pignon et ressort par les aérateurs ou turbine de toiture.  C’est aussi simple que cela.Grenier ventilation inspection ipl

Mais voilà qu’il arrive fréquemment que la circulation de l’air soit compromise par des soffites obstrués par de l’isolant, des objets entreposés dans le grenier ou des évents non fonctionnels.

Finalement, malgré une ventilation adéquate, il est indéniable que certaines situations ne pourront être corrigées par la simple circulation de l’air. 

Entre autres, les évents de sécheuses, ventilateur de salle de bain ou cuisinière, installée trop près des soffites (ou carrément dans le soffite!) ce qui a pour effet de ramener l’air vicié et humide à l’intérieur de la propriété.  Ou alors, de la neige qui entre par les turbines de toiture, car celle-ci ne dépasse pas la noue de toiture.  Ou bien de l’humidité des salles de bains qui s’infiltre dans le comble.Grenier ventilation inspection ipl 3

Dans un cas de mauvaise circulation d’air dans le comble, il y a non seulement les composantes intérieures qui pourraient être ciblées par l’humidité.  Car de fréquents changements de température à l’intérieur de greniers pourraient amener la neige sur la toiture à fondre, à créer de l’eau et éventuellement, une barrière de glace le long de la toiture, créant du poids sur celle-ci et de gros glaçons dangereux.

Vous avez maintenant une meilleure idée de fonctionnement de la ventilation du grenier, les causes nuisibles et les répercussions possibles

Tous ces éléments sont observés, analysés et colligés au rapport lors d’une inspection préachat effectuée par Inspection Protection Laurentides.

Patrick Labrecque
Inspecteur AIBQ
514-668-6949
Inspection protection Laurentides
contact@inspectionipl.com
inspectionipl.com

Publicités

La déclaration du vendeur

La déclaration du vendeur

 

Bien qu’a première vue, l’on pourrait croire que la déclaration du vendeur ne fasse pas partie du travail de l’inspecteur en bâtiment, chez Inspection Protection Laurentides, cela fait partie intégrante de toutes nos inspections, en autant qu’il y a eue production de la déclaration du vendeur, bien sûr. Et c’est justement de ce sujet que nous allons vous entretenir aujourd’hui.

Qu’est-ce que la déclaration du vendeur

La déclaration du vendeur (DV) est un document légal et obligatoire, lors de toutes ventes de propriété, impliquant un courtier immobilier. La déclaration du vendeur est un document d’environ 150 questions, se répondant par oui ou non, sauf une section où il sera permis d’apporter des précisions. imagesC’est à l’actuel propriétaire de la propriété de répondre aux questions, au meilleur de sa connaissance afin de donner une idée au futur acquéreur de la condition de l’immeuble au moment de l’achat.

Vous pouvez en retrouver une copie en cliquant ici.

En absence de courtier immobilier d’impliqué dans la vente, il n’est aps obligatoire de remplir la déclaration du vendeur. A ce sujet, chez Inspection protection Laurentides, nous recommandons à tous nos clients d’exiger la production d’une déclaration du vendeur. DuProprio à sa propre version, disponible ici. sans-titre

Ce document, d’une part, protège le vendeur. Celui-ci, en déclarant tout ce qu’il sait au sujet de la propriété, se dégage de plusieurs motifs de poursuites, en plus de démonter un engagement sérieux envers la vente de la propriété et une connaissance certaine de celle-ci.

Quant à l’acquéreur, celui-ci à une connaissance accrue de la propriété qu’il désir acheté et des problématiques ou améliorations antérieur. De plus, ce document étant légal, pourra servir lors de la rente de la propriété.

Communiquez avec nous afin de vous assurer de la plus complète inspection préachat disponible.

Inspection Protection Laurentides

514 668 6948

LOGO IPL

Une inspection préachat en hiver? Bien sûr!

Nous avons vu dans le précédent billet que bien que l’inspection d’une propriété en hiver comprenait de petits ajustements, il était tout à fait possible de faire une inspection adéquate en présence de neige.

Et nous allons même pousser plus loin, en affirmant qu’il y a même des avantages à effectuer une inspection par temps froid. Ice_dam_slate_roof

La perte de chaleur

Plusieurs signes indiquent une mauvaise isolation dans une propriété.  Et bien souvent, ces signes sont visibles lors d’écart de température, entre deux éléments structuraux. Et la saison hivernale propose tout plein d’indices.

Par exemple :

  • Dans les fenêtres et le grenier, du frimas ou la condensation,
  • Les glaçons le long des avant-toits,
  • L’absence de neige ou la présence de glace localisée et isolée, sur la toiture
  • Des pièces plus froides que d’autres ou alors des murs froids, sans raison apparente
  • Une sensation d’humidité ou un déshumidificateur qui fonctionne,
  • Des problèmes de distribution de l’eau,
  • Les bruits extérieurs sont facilement perceptibles, malgré le fait que les portes et fenêtres soient fermées.
  • Absence de neige le long de la fondation
  • La présence de plastique autour des fenêtres.

images

Toutes ces indications sont autant d’indices d’une perte de chaleur ou entrée de fraîcheur, qui sont des indices de mauvaises isolations qui sont plus faciles à détecter en hiver.

De plus, si vous constatez que les différents intervenants tentent de vous décourager de faire inspecter votre future propriété parce que c’est l’hiver, qu’il y a de la neige et que ça ne sert à rien et bien justement, faites inspecter!!  Il n’y a pas un propriétaire consciencieux ou un courtier immobilier digne de ce nom qui tentera de vous décourager de faire inspecter la propriété, si celle-ci est en ordre.

N’oubliez pas qu’Inspection Protection Laurentides, tout élément qui n’auront pu être inspecté, pourrons l’être lors de la fonte des neiges, et ce, sans frais.

Patrick Labrecque
Inspection protection Laurentides
514-668-6948
contact@inspectionipl.com
www.inspectionipl.com